Le programme des conférences

De la transition démographique
à la transformation
de nos établissements et services

DE LA TRANSITION DÉMOGRAPHIQUE A LA TRANSFORMATION DE NOS ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES
1
09H30 10H30
L’année 2019 doit enfin être celle de la grande loi sur le financement de l’aide à l’autonomie annoncée par le Président de la République. Espoir ou illusion ? Au-delà des financements, quel changement de paradigme dans nos établissements ou services ? Quelles réponses aux attentes des nouvelles générations de personnes âgées ? Entre des établissements plus médicalisés et moins attractifs, et des services à domicile sous-financés et qui peinent à recruter, quelle offre alternative développer, mais surtout quelle transformation opérer dans les structures existantes ? Les réponses et la vision prospective de deux des principaux représentants nationaux du secteur, également membres d’un réseau européen de professionnels.
Intervenant : Pascal Champvert
Président de l’association des Directeurs au service des personnes âgées (AD-PA)
Intervenant : Didier Sapy
Directeur Général de la Fédération Nationale Avenir et Qualité de Vie des Personnes Âgées (FNAQPA)
LA DÉMARCHE ÉTHIQUE POUR UNE PRISE EN COMPTE RESPECTUEUSE DES PERSONNES, À DOMICILE COMME EN ÉTABLISSEMENTS
2
11H30 12H30
La réflexion éthique est autant nécessaire lorsque l’on exerce les métiers du soin, de l’accompagnement et de l’aide aux personnes à domicile qu’elle peut l’être lorsque l’on assure les mêmes fonctions dans les établissements de soin ou d’accompagnement médico-social. Là où elle s’impose dans les établissements et services sanitaires et médico-sociaux, elle est doublement exigée dans les services à domicile, avec les professionnels de santé libéraux. En effet, la plupart des personnes vivent à domicile avant de devenir des patients de l’hôpital ou des résidents d’établissements d’hébergement, temporairement ou plus durablement. Alors, l’intrusion de soignants et aidants professionnels dans leur espace intime, lors de ces allers-retours que l’on désigne aujourd’hui par parcours de soin et d’accompagnement, peut être à l’origine de questionnements relevant du registre de l’éthique. Lorsque les principes d’autonomie et de liberté s’opposent aux principes de sécurité notamment. Les avis peuvent être très contrastés et les professionnels des institutions hospitalières ou médico-sociales, comme ceux du domicile ont besoin de disposer des ressources de réflexion qui leur permettent de viser la proposition d’accompagnement la plus appropriée au moment opportun, à la personne vulnérable dans sa situation singulière.
Modérateur : Aude Béliard
Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes Chercheuse au CERMES3 (- Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société).
Intervenant : Isabelle Donnio
Psychologue, consultante, formatrice, chargée d’enseignement à l’EHESP
« COMMENT ÇA SE PASSE À LA MAISON ? »
3
14H00 15H00
Cette présentation aborde le travail des services gériatriques qui accompagnent des patients vivant à domicile avec une maladie d’Alzheimer. Il s’agit souvent d’un travail «à distance» : les soignants doivent, sans pouvoir se rendre au domicile des personnes, comprendre ce qui s’y passe. Les traitements sont-ils pris ? Le logement et les activités sont-ils adaptés ? Les proches ne sont-ils pas au bord de l’épuisement ? En prenant l’exemple d’interactions entre médecins, patients et familles en consultation gériatrique, on propose de soulever quelques enjeux propres à ce travail de repérage et de suivi des situations à domicile.
Modérateur : Isabelle Donnio
Psychologue, consultante, formatrice, chargée d’enseignement à l’EHESP
Intervenant : Aude Béliard
Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université Paris Descartes Chercheuse au CERMES3 (- Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société).
TROP DE NORMES ? SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE !
4
15H30 16H30
Vous êtes responsables d’EHPAD et êtes confrontés tous les jours à l’inflation de normes. GERONTIM va vous simplifier la vie, sans pour autant vous faire tomber dans l’illégalité. Ainsi, en redonnant pleinement du sens à votre action et en ne lâchant rien sur le respect des personnes et la qualité des prestations, vous pourrez : - Agir plus librement dans le cadre réglementaire rénové des EHPAD : régime des autorisations, règles minimales de fonctionnement, assouplissements en matière contractuelle, tarifaire, comptable et financière ; - Clarifier vos seules vraies obligations relatives aux documents informatifs et contractuels et autres démarches formelles en faveur des résidents (livret d’accueil, règlement de fonctionnement, état des lieux contradictoire…) ; - Déjouer ou contrer les excès de pouvoirs commis par l’administration (tarificateurs, commission de sécurité, DDPP…) dans ses relations continues avec vous ou lors d’un contrôle, d’une inspection ou encore à l’occasion de la validation des bases de tarification AGGIR-PATHOS ; A l’issue, vous comprendrez qu’il est possible de cuisiner des oeufs coquilles, de dépasser les 12 heures de jeûne nocturne, de ne pas établir systématiquement de contrat de séjour, de ne pas répondre aux injonctions infondées de l’administration ou encore de valoriser vos actions de prévention !
Intervenant : Serge Duver
Juriste, Ingénieur Conseil, Société GERONTIM

INVITATION GRATUITE SUR INSCRIPTION

POUR L’OBTENTION DE VOTRE BADGE, IL SUFFIT DE :

Vous inscrire et inscrire votre personnel grâce à notre formulaire.

S'INSCRIRE